Au delà des manipulations, ma pratique ostéopathique inclus de conseiller le patient sur des méthodes ou des modifications à apporter à son quotidien et ses habitudes.

Loin de l'ésprit "new age" je ne soumets que des conseils dont la logique physiologique ou les preuves scientifiques sont évidentes.

Ainsi la méditation fait partie des conseils que je donne très souvent pour la simple et bonne raison que la science a mis en lumière de très nombreux bien-faits !

Plus de mémoire et moins d'anxiété

Un ensemble de publications montrent par IRM les effets de la méditation sur des cerveaux novices. On a observé que la zone du cerveau responsable des capacités d'apprentissage et de la mémoire (l'hippocampe) se developpait tandis que l'hippocampe, structure anatomique responsable du stress, de la peur et de l'anxiété voyait sa densité de matière grise décroitre ! Autrement dit, la méditation permet de mieux integrer les informations, de mieux les mémoriser et diminue votre anxiété, votre stress et votre peur...

Equilibre le systeme nerveux autonome

D'autres études autour de la variabilité de fréquence cardiaque (VFC) montrent que la pratique de la méditation permet de reguler et équilibrer le systeme nerveux autonome. Ce dernier est entre autre responsable de l'activité nerveuse respiratoire, mais surtout digestive. On peut ainsi imaginer des effets sur les troubles digestifs...

Un apaisement émotionnel

Une étude américaine qui soumettait des stimulis positifs et négatifs à ses participants a montré que les individus pratiquant la méditation avait l'amygdale (organe de réponse emotionnelle) presentait une activité moins forte, autrement dit les individus avaient des réactions plus mesurées.

Lutter contre la dépression

Dans une étude publiée par la celèbre revue médicale "Lancet" -comparant des patients dépressifs soumis à un traitement classique, et des patients soumis à une thérapie méditative- montre que la méditation serait aussi efficace que les médicaments.

Pas étonnant alors de voir que de plus en plus de services de psychiatrie intègrent la méditation dans la prise en charge des patients. 

Apaiser les douleurs, même chroniques!

Deux études montreraient que les douleurs chroniques seraient apaisées par la pratique de la méditation. De plus ces études valident l'amélioration de la qualité de vie par cette pratique.

Une autre étude montre sur des douleurs aigues que les personnes qui méditent perçoivent une douleur plus supportable.

Autrement dit la méditation vous rend plus resistant à la douleur, et diminue les douleurs chroniques!

Vivre plus longtemps!

Outre le fait de conserver la mémoire et de prémunir contre le vieillissement du cerveau, la méditation a une autre qualité étonnante.

Effectivement, Elizabeth Blackburn (prix Nobel de médecine) a montré au travers d'une de ses études que la méditation aurait un effet sur l'ADN en la protégeant. Pour etre précis en limitant le raccourcissement des télomères, permettant ainsi aux cellules de vivre plus longtemps.

Apprendre à mieux respirer!

La base de la méditation passe par la respiration. Vous devrez faire l'effort de maitriser votre diaphragme, de manière ample et régulière, de remplir vos poumons, de gonfler votre ventre. Ainsi vous allez muscler votre diaphragme (muscle qui sépare la cavite thoracique et abdominale) qui s'insère sur les lombaires. Ceci aura pour conséquences de mieux maintenir vos vertèbres lombaire et d'ainsi soulager votre dos. De plus le fait de faire travailler efficacement le diaphragme entraine une sorte de "pompe" vasculaire sur les organes viscéraux, ils sont ainsi mieux irrigés, mieux drainés, et il travaillent mieux, on peut alors facilement imaginer que vou ressentirez les effets sur d'eventuels troubles digestifs.

La méditation c'est bien mais par où commencer ?

Si avec tout cela vous n'etes pas convaincu!

Mais reste à savoir comment débuter la méditation. Voici quelques pistes :

- La plupart des études menées reposent sur les techniques de méditation de pleine conscience developpées par le Pr Jon Kabat-Zinn. Autrement dit, lorsque l'on débute, mieux vaut s'attacher à cette pratique plutot que ce perdre dans des méthodes curieuses ou trop spirituelle. La méditation de pleine conscience à de plus l'avantage d'etre facile à comprendre et de nombreux ouvrages/videos enseignent cette méthode de manière très pédagogique.

- La méditation ne necessite pas de s'enfermer dans une grotte pendant plusieurs mois avec une pratique de 8h par jour. En générale les seances de pleine conscience ne dépassent pas la demi-heure, mais les premiers temps il s'agira d'une dizaines de minutes par jours.

- Au bout de combien de temps observe-t-on les effets de la pratique ? Une étude parle de 3 jours necessaire pour voir les premier remodelage au niveau cerebral ! Bien evidemment il est difficile d'affirmer quoi que ce soit, cela dépendra de votre rigueur et de votre régularité (comme pour le sport!), mais vous devriez deja ressentir quelques effets au bout de la première semaine !

 

Jonathan BENSAMOUN,

Ostéopathe D.O

à Savigny-le-Temple 77176, proche Cesson


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.