Les vacances sont souvent synonyme d'arrêts du sport, et souvent d’un bien difficile retour à l’exercice.

Que ce soit lors de vos voyages en voiture, train ou avion je vais vous proposer quelques petites astuces pour rester actif, et garder sa forme même en voyage!

Lorsque vous conduisez, il est assez rare que vous fassiez attention à votre posture, et pourtant, les longues heures passée au volant lors de vos trajets de vacances peuvent être responsable de douleurs.

Il est important de prendre 2 minutes pour bien ajuster son poste de conduite avant un long trajet, ceci pourra éviter de la fatigue et de la souffrance inutile lorsque vous bronzerez au bord de la piscine!

  1. Ajustez votre distance entre le siège et les pédales : vous devez avoir les genoux légèrement fléchies, et suffisamment pour que vous puissiez enfoncer la pédale de frein aisément.

  2. Ajustez la hauteur du siège : la hauteur de votre assise doit vous permettre de voir au maximum la route, tout en ayant la plus grande facilité à observer le tableau de bord

  3. Le dossier : il doit conditionner votre dos à rester positionné entre 90° et 110°,il aura donc une légère inclinaison vers l’arrière. Vos lombaires doivent être bien calées contre le dossier et vos fesses ne doivent pas glisser vers l’avant. N'hésitez pas à caler un petit coussin entre le bas de votre dos et le dossier afin de bien conserver la cambrure lombaire et éviter une rétroversion du bassin.

  4. Le volant : Il doit être réglé de telle façon que, bras tendu, vos poignets reposent sur le haut du volant. La prise du volant ne doit en aucun cas entraîner un enroulement des épaules vers l’avant. Pour préserver un minimum les contraintes sur les épaules, vos mains doivent saisir le volant à “10h10”.

  5. L’appuie tête : en voiture l’appuie tête n’est pas là pour soutenir votre tête en permanence (ce qui favorise la somnolence) mais pour la maintenir en cas de choc afin d’éviter le “coup du lapin”.  La distance à adopter entre l’arrière du crâne et l’appuie-tête est d’environ 3 travers de doigts.

  6. Faites des pauses ! Ne dépassez jamais les 2h de suite au volant. Arretez 10 à 15 min et faites quelques étirements et exercices de respirations, profitez de ce temps pour vous hydrater.

  7. Attention à l’air conditionné ! La clim’ est certes une vraie bouffée d’air frais lorsque l’on est dans les bouchons, mais c’est également la meilleure manière d'entraîner des contractures musculaires, des torticolis, etc… Le muscles est très sensible aux changements brutaux de températures. Diminuez la température progressivement au début du trajet, et commencez à l’augmenter vers la fin du trajet.

  8. ​Le point bonus ! Avant de voyager consultez votre ostéopathe celui-ci saura lever les tensions qui peuvent entrainer des douleurs contrariante lors de vos vacances... N'oubliez pas de lui envoyer une carte postale!

Jonathan Bensamoun,

Ostéopathe D.O à Savigny-le-Temple 77 proche Cesson.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.