Le syndrome de l'essuie glace, aussi appelé tendinite du facia lata ou syndrome de la bandelette ilio-tibiale est une pathologie extremement fréquente chez le sportif. Et ceci se confirme au cabinet où de nombreux coureurs, footballeurs ou encore cyclistes presentent ce syndrome.

Le soucis est la chronicité de cette tendinite, les anti-inflammatoires, et le repos auront beau soulager un temps, les symptomes reviendront au bout d'un moment ce qui peut être décourageant voir un motif d'arrêt définitif du sport.

Où est "l'essuie glace" ?

Lorsqu'on parle d'essuie glace il s'agit d'imager le mouvement que fait le muscle tenseur du fascia lata. Ce dernier à chaque flexion de genou passe d'avant en arrière de l'extrémité inférieure du fémur, il fait des allers retours selon la meme trajectoire, comme un... essuie glace! Lorsqu'il y à un desequilibre, le tendon du muscle tenseur du fascia lata (aussi appelée bandelette ilio-tibiale) va frotter contre l'os (plus précisemment contre le tubercule du condyle externe du fémur), s'inflammer et faire mal!

Quels sont les symptômes ?

Les symptomes sont décrits de la manière suivante (à quelques variations près selon les individus) :

  • L'apparition progessive d'une douleur sur la partie externe du genou à partir d'un certain kilométrage.
  • C'est une douleur à sensation de brûlure
  • Le repos soulage quasi complètement ou complètement la douleur
  • Si le sportif n'est pas pris en charge, la douleur va apparaitre plus intensément et plus précocement au cours de ses efforts.
  • Parfois un douleur identique apparait sur l'autre genou.

Comment soulager ?

Plusieurs choses peuvent soulager:

  • Le repos, en général on conseil au moins 3 semaines d'arrets sportif
  • La cryothérapie (glacage face externe du genou)
  • Des etirements du tenseur du fascia lata (facile à trouver sur google)
  • Les options proposées par le medecins
  • Des chaussures adaptés à sa course
  • Des semelles orthopédiques
  • Et bien entendu l'ostéopathie!

Comment l'ostéopathie va traiter le syndrome ?

Comme vous l'avez vu precedemment, le muscle tenseur du fascia lata s'insère sur le bassin (l'os iliaque), de ce fait il suffit d'un desequilibre du bassin pour perturber la dynamique du muscle. Par exemple un os iliaque en rotation posterieur va tendre le tenseur du fascia lata, et ainsi favoriser les frottements contre l'os. Autre exemple un bassin qui a basculé va modifier l'equilibre du genou, qui sera ainsi plus proche du muscle, ce qui créera le frottement.

Si cela est vrai pour le bassin ca l'est également pour la cheville, qui si elle presente des dysfonctions (en raison de semelles mal faite, trop vieille ou absente, mais aussi d'entorses à répétitions, etc) pourra perturber la dynamique du muscle via le genou.

Le but de l'ostéopathe sera de determiner quels sont les structures responsables du mauvais fonctionnement du muscle, et de les corriger pour rétablir une dynamique normale.

Par Jonathan Bensamoun

Ostéopathe D.O

77176 Savigny-Le-Temple, proche Lieusaint


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.