Les vacances arrivent. Vous ressortez la crème solaire (excellent reflexe), une serviette de bain. Et ce si beau maillot, dont les couleurs éclatantes et l'odeur encore imprégniée de monoï ramène à votre esprit le doux souvenir des chaudes après midi bercées par le clapoti irrégulier des vagues. Ah oui! Puis les claquettes, les tongs, ou les espadrilles, si simple à enfiler, dernières incontournables de la panoplie.

Pourquoi c'est mauvais ?

Mais ces dernières ne sont pas forcement trés bonne, ni pour vos pieds, vos chevilles ou votre dos (et pas non plus pour votre style soyons honnête)! Mais pourquoi ces types de chaussures vont favoriser les douleurs ?

Inflammation de l'aponévrose plantaire !

Sur ce dessin, l'aponevrose plantaire, en vert sous le pied est representée avec sa zone classique d'inflammation en rouge. Le tendon d'achille est en vert, à l'arrière du talon.

Pratique pour faire le tour de la piscine ou rejoindre sa serviette sur la plage, les tongs, les claquettes ou encore les espadrilles ne sont pas un bon choix pour les plus longues distances. Les semelles sont trop plates, n'épousant pas du tout la voute du pied, et sont bien trop rigide. La rigidité empèche un bon déroulé du pas, et en conséquences les muscles des orteils se contractent pour empécher la chaussure de s'enfuir... La contraction de ces muscles et l'absence de maintient de la voute plantaire va augmenter les contrainte sur l'aponévrose plantaire, il va ainsi y avoir une inflammation et une douleur au talon, une talalgie, va apparaitre.

Mal de dos !

Aussi il n'y a quasiment pas d'amortis en raison de la mauvaise qualité des semelles et de l'aponevrose plantaire trop tendue (qui agit normalement comme un ressort). Chaque fois que vous faites un pas, ce sont vos talons, vos chevilles, vos genoux et meme vos lombaires et votre bassin qui encaissent tous les chocs! En conséquences, les douleurs de dos en fin de journées sont classiques. 

Si à cela on ajoute la transpiration qui augmente l'instabilité sur la semelle, avec parfois les talons qui glissent sur les cotés, on ajoute encore de la contrainte et des risque d'entorses!

Jonathan BENSAMOUN

Ostéopathe D.O à Savigny-le-Temple

Proche Lieusaint


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.