Jonathan Bensamoun
Ostéopathe à Savigny-le-Temple

L'ostéopathie, les manipulations qui craquent et leurs modes d'action

L'ostéopathie est souvent associée au fameux "cracking des os" , ces manipulations effrayantes pour certains, fascinantes pour d'autres (au cabinet je vois autant des patients qui ont peur que de patients qui attendent après la manipulation qui craque !).

Mais ce craque d'où est ce qu'il vient ? Et pourquoi il "libère les articulations" ?

les os qui craquent

Les articulations fonctionnent comme les sous marins !

sous marin qui fait des bulles

Les sous-marins font des bulles. Etrange non ? D'où vient tout ce gaz puisque le sous-marin est hermétique (l'air contenu à l'intérieur est aussi précieux que celui d'une navette spatiale).

Eh bien c'est grâce à un phénomène appelé cavitation. Lorsqu'il y a un forte dépression dans un liquide (associé à une augmentation de la température) les gazs dissous font s'agglomerer pour former des bulles. 

C'est ce qu'il se passe avec les sous marins dont l'hélice produit une forte dépression et c'est la même chose dans les articulations quand on sépare très rapidement les deux surface articulaire.

Un articulation contient du liquide, qui lui aussi contient des gazs dissolues. La dépression entrainée par la manipulation est assez forte pour que par cavitation une bulle se créée et forme une bulle qui éclate pour donner le fameux bruit.

articulation ostéopathie

Donc puisque c'est une bulle qui éclate, ce n'est pas les os qui se remettent en place ! D'ailleurs sauf en cas de luxation (et là c'est aux urgences qu'il faut aller) les os ne se déplacent pas, c'est un fausse croyance/un abus de langage, mais aucun risque que l'ostéopathe ne replace ou ne déplace vos os !

Mais si c'est pas les os qui se remettent en place, qu'est ce qui se passe ?

Si les os ne se déplacent pas, le soulagement lié à la manipulation est bien réel mais pour des raisons un peu plus complexe. Voyons ensemble ce qu'en dit la science...

Les effets analgésiants de la manipulation

Les effets antidouleurs  des manipulations sont bien documentés dans la littérature (Giacolone 2020, Honoré 2018/2019, Page 2019, Chu 2014). Les effets antalgiques de la manipulation sont décrit comme étant à cours terme (variable entre les études). Ces effets comprennent une diminution de la douleur à la palpation et de la sensation de raideur. Elle semble également avoir un effet ortho-sympathique non spécifique.

La manipulation module donc la douleur mais temporairement. Cela ne veut donc pas dire qu'elle est inutile mais qu'elle n'est pas non plus "miraculeuse". C'est un outil qui doit permettre au patient de bien bouger dans le laps de temps des effets de la manipulation, ce qui permettra de retrouver une confiance dans le mouvement sans douleur.

Et si ca craque pas, la manipulation est ratée ?

Comme nous l'avons vu, le craque n'est qu'une bulle d'air, elle n'a donc aucun effet dans le traitement. Selon une étude de Sillevis (2014), peu importe que la manipulation entraine un bruit ou non,  si elle est réalisé correctement elle aura les même effets.

En revanche le bruit caractéristique de la manipulation à une telle "aura" qu'il pourrait avoir un effet tant placébo (pour les patients qui l'attendent) que nocébo (pour ceux qui le redoute).

Tous les effets physiologiques supposés de la manipulation

Une publication (Bialosky JE, Bishop MD, Price DD, Robinson ME, George SZ. The mechanisms of manual therapy in the treatment of musculoskeletal pain: a comprehensive model.) suggère ce tableau pour résumer tout ces effets (présumés), pas d'inquiétudes on le résume plus clairement :) ! 

tableaux des effets présumés des manip en ostéopathie
  • Au niveau des tissus
    • Diminue les contractures
    • Améliore l'amplitude de mouvement
  • Au niveau du système nerveux périphérique
    • Agit sur les médiateurs de l'inflammation
  • Au niveau de la moelle epinière
    • Réponse neuromusculaire
    • Hypoalgésie
  • Au niveau du systeme nerveux autonome
    • Température de la peau
    • Conduction de la peau
    • Niveau de cortisol
    • Fréquence cardiaque
  • Au niveau hormonal
    • Sécrétion de Beta-endorphines
    • Réponse opioïdes
  • Réponse non spécifique
    • Attente/placébo
    • Effets psychologiques (kinésiophobie, peur, catastrophisme)

Donc les effets des manipulations sont tout sauf mécanique. Ils sont biologiques, neurologique voir psychologique, mais une fois encore on ne replace pas les os.

Il n'en reste pas moins que ces manipulations semble efficace, surtout quand elles sont associées à un traitement actif. C'est la raison pour laquelle il faut continuer de bouger, et même faire du sport (en respectant la douleur), après une consultation !

Jonathan Bensamoun Ostéopathe D.O

Textes et dessins


Réalisation & référencement Site web responsive

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.