La luxation acromio claviculaire est l’une des des blessures les plus fréquentes de l’épaule (environ 9% de toutes les blessures de l’épaule). Il s’agit d’une luxation de l’articulation acromio-claviculaire avec atteinte plus ou moins importante des ligaments acromio claviculaire et coraco claviculaire. Elle survient en général lors de chocs direct sur l’épaule et lorsque le patient se “retient” de tomber avec le bras. 

C’est cette luxation qui donne la typique “touche de piano”  (jeu dans l’articulation qui revient à sa position haute lorsque l’on appuie dessus)

Anatomie de l'articulation acromio-claviculaire

L’articulation acromio claviculaire est une situé au niveau de l’épaule. Elle fait le lien entre l'extrémité latérale de la clavicule et l’acromion qui est la partie de l’omoplate qui vient couvrir l’épaule. Cette articulation présente un petit ménisque qui n’a pas un grand intérêt biomécanique et qui involue avec l'âge pour disparaître vers 40 ans. 

Cette articulation présente surtout un mouvement de glissement et un mouvement mineur de rotation postérieure.

L’articulation est stabilisée par la capsule articulaire, les ligaments acromio claviculaire (supérieur, antérieur, inférieur et postérieur) et les ligaments coraco-claviculaire (conoïde et trapézoïde)

Les muscles qui ont un rapport direct avec l’articulation sont le deltoïde antérieur et le trapèze.

Symptome de la luxation acromi-claviculaire

piano

Les symptômes sont une douleur  et une tuméfaction au niveau de l’articulation. Parfois la douleur diffuse dans le trapèze. Il y a souvent une asymétrie visible du contour de l’articulation en comparaison à l’autre côté. Une instabilité dans le plan horizontal est le signe d’une atteinte des ligaments acromio-claviculaire et une instabilité dans le plan verticale est le signe d’une atteinte des ligaments coraco-claviculaire. Le signe typique de la luxation acromio-claviculaire (stade III) est la touche de piano, lorsque l’on appuie sur l’extrémité de la clavicule celle ci s’abaisse et lorsque l’on relâche elle vient reprendre sa position initiale comme… une touche de piano !

stade de rockwood

Les differents stades (classification de Rockwood):

  • Stade I  → simple etirement acromio claviculaire

  • Stade II →  déchirure du ligament acromio-claviculaire

  • Stade III → déchirure du ligament acromio-claviculaire et des ligaments coraco-claviculaire

  • Stade IV → Idem stade III + luxation postérieur de la clavicule.

  • Stade V → Idem stade III + desinsertion des muscles trapèze et deltoide de la clavicule

  • Stade VI → Idem stade III + luxation de la clavicule qui passe sous l’apophyse coracoide

Traitement

D’un point de vu du traitement il y a peu de choses à faire lorsque la luxation est trop petite pour que la chirurgie ne soit envisagée. Il faut renforcer ses muscles trapèze et deltoïde pour offrir un peu plus de stabilité à l’articulation. Dans les premiers jours il faudra du repos et des antalgiques et selon le stade il y aura le port d’une écharpe.

Luxation acromio-claviculaire et ostéopathie

Il est intéressant de consulter un ostéopathe après la guérison afin de déterminer si d’autres articulations ont été impactés lors du traumatisme (cervicales, vertèbres dorsales, autres articulations de l’épaule, etc…) afin de prévenir de la survenue d’éventuelles douleurs. de plus votre ostéopathe pourra vous donner de précieux conseils relatifs à votre luxation acromio-claviculaire par rapport à vos habitudes, votre sports, votre métier, etc.

Texte et dessin:

Jonathan Bensamoun Osteopathe D.O

Modèle anatomique : Girod Medical disponible via ce lien


Réalisation & référencement Site web responsive

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.